couvert
12°

Environnement

AccueilMa MairieMon quotidienEnvironnement

Depuis quelques années maintenant, la Ville de Luc-sur-Mer intègre la notion de développement durable qui constitue une réponse aux préoccupations relatives aux impacts de nos activités sur l’environnement et les Hommes.

Après avoir défini où étaient les priorités, en prenant en compte les enjeux techniques, les attentes des habitants et des acteurs locaux, et les nouvelles règlementations de nouvelles actions voient le jour d’années en années.

Engagé dans la démarche « zéro phyto »

La Ville de Luc-sur-Mer s’est engagée dans une démarche “Zéro Phyto” pour l’entretien de ses espaces verts et naturels. Les bienfaits d’une telle actions sont avérés pour notre santé et celle de tous les organismes vivants, pour la biodiversité (la faune, la flore), et, plus généralement pour l’environnement et les milieux aquatiques.

Une politique éco-responsable

D’autres actions sont réalisées comme la modernisation de l’éclairage public par des éclairages basse consommation, ainsi que l’extinction de l’éclairage public durant les heures de faible affluence sur les axes secondaires afin de diminuer les consommations énergétiques.

Réhabilitation du Vallon de la Capricieuse

En 2020, la réhabilitation du Vallon de la Capricieuse a consisté à la récupération partielle des caractéristiques structurelles ou fonctionnelles qui ont été endommagées ou perdues au fil du temps. La création de zones humides a permis de favoriser la réhabilitation du secteur par la faune et la flore du milieu. Tout au long du vallon, le cheminement dispose de lieux très différents ayant des fonctions écologiques diverses et donc avec des besoins spécifiques. Vous pouvez désormais observer des zones marécageuses, des zones de pâturage, des zones humides…

Depuis peu, des ruches sont disposées dans les pâturages du Vallon, permettant à de nombreuses abeilles de venir s’y loger et entretenir la pollinisation. La pollinisation de 90 % des arbres fruitiers est assurée par les abeilles ! Si les abeilles et les autres insectes pollinisateurs venaient à s’éteindre, nous n’aurions plus de pommes, de poires… 1/3 de l’alimentation mondiale végétale (légumes et fruits) et 90 % des plantes sauvages dépendent de la pollinisation.

Crédit Photo © Mathilde Lalandais

Une plage sans déchet plastique

En 2019, la commune de Luc-sur-Mer signe la charte « Une plage sans déchet », élaborée par l’Association Nationale des Élus du Littoral. Cette charte de 15 engagements est divisé en 3 grands volets : la sensibilisation, la Prévention des déchets, promotion du réemploi et matériaux adaptés pour les équipements de plage et un point sur le Ramassage, le nettoyage, la collecte et le tri des déchets. 

Dans cet objectif, la Ville de Luc-sur-Mer propose, le long de son littoral, des points de collectes appelés “Bacs à marrée”, dans lesquels les promeneurs sont invités à y déposer les déchets amenés par la mer sur nos plages.

Nos agents roulent à vélo !

En collaboration avec la Communauté de Communes Cœur de Nacre, la Ville de Luc-sur-Mer a souhaité commander une flotte de vélos à assistance électrique pour ses agents. Le but étant de réduire un maximum les courts trajets en voiture et privilégier les déplacements à vélo. La municipalité s’engage, par ce biais, à faire le nécessaire pour réduire la pollution dû à l’utilisation de ses véhicules.

Partager cette page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content